Comment financer ses études pendant la formation en soins infirmiers ?

Pour exercer le métier d’infirmier, il est indispensable de suivre des formations. Certes, c’est un investissement important qu’il ne faudrait pas prendre à la légère. Les études d’IDE (infirmière diplômée d’État) coûtent entre 3500 à 10 000 euros par an. Mais où peut-on trouver des aides en financement ? Évidemment ! Nous allons vous donner ci-après les différentes voies possibles.

Quelques aides financières pour les étudiants

Après avoir réussi le concours infirmier 2017, il faudrait réunir la somme nécessaire pour financer les études. Sont considérés comme étudiant :

  • les bacheliers
  • et les étudiants qui ont fait plusieurs années universitaires

Pour bénéficier des aides en formation infirmier, il est tenu de réaliser un dossier social étudiant, sur le site de CROUS de l’académie de son lieu d’études. Ainsi, il pourra demander une bourse sur critères sociaux et un logement en résidence.

Cependant, il existe également une autre alternative : l’allocation d’étude. Mais elle est uniquement destinée aux étudiants de la 2e et 3e année. Néanmoins, en contrepartie, il doit signer un contrat de pré recrutement auprès d’un employeur d’une durée de 3 ans au minimum.

Les autres solutions pour financer ses études

C’est vraiment dommage d’arrêter le cours, faute de fonds. Tout d’abord, pour financer les études en soins infirmiers, La Banque Française Mutualiste propose diverses offres pour les étudiants. Cependant, c’est un engagement qui doit être pris au sérieux, car les mensualités doivent être respectées si vous ne souhaitez pas être fiché dans les fichiers de la Banque de la France.

Ensuite, il est également possible d’opter pour une formation par apprentissage (pour les moins de 26 ans). Toutefois, vous aurez besoin d’une bonne organisation, car en même temps vous allez travailler. Puis, les salariés peuvent solliciter le CIF ou congé individuel de formation dans le cadre d’une formation continue. Mais pour cela, il faudrait être titulaire d’un CDI, et avoir exercé au moins 2 ans d’activité dans l’établissement.

Et enfin, les fonctionnaires ayant travaillé dans la fonction publique hospitalière pourront bénéficier d’un congé de formation professionnelle. Le salaire est maintenu tout au long de la formation infirmier (d’un montant équivalent à 85% du salaire brut).

À titre d’information, les frais de scolarité dans les instituts publics sont gratuits ! Mais dans ce cas, il vous faudrait réussir le concours infirmier 2017.

Le cas des demandeurs d’emploi

Plusieurs aides sont offertes aux demandeurs d’emploi, selon leurs statuts, à savoir :

  • L’allocation de retour à l’emploi (ARE) qui est calculée en fonction de ses précédents salaires
  • L’allocation d’aide au retour à l’emploi formation (AREF), pour les aider à financer la formation infirmier
  • La rémunération accordée par le Conseil régional : c’est un financement de formation agréé par Pôle Emploi, destiné aux chercheurs d’emploi qui ne perçoivent pas d’allocation de retour à l’emploi (ARE)