5 choses à savoir sur le brevet professionnel de la jeunesse, de l’éducation populaire et du sport (BPJEPS)

éducateur sportif

Le brevet professionnel de la jeunesse, de l’éducation populaire et du sport (BPJEPS) est un diplôme aboutissant à plusieurs métiers. Des qualifications supplémentaires peuvent le compléter. Il est préférable d’en savoir un peu plus à ce sujet pour mieux comprendre de quoi il s’agit exactement. Il pourrait intéresser de nombreuses catégories de personnes. Les renseignements détaillés se situent à travers l’article : condition, spécialités et mentions, préparation, contenu, capacités.

Quelles sont les conditions requises pour avoir un BPJEPS ?

Pour avoir un BPJEPS, il faut avoir au moins 18 ans. La possession d’une attestation de formation aux premiers secours ou d’un premier secours civique 1 peut aussi être nécessaire. Il est fondamental de satisfaire aux tests de sélections. Un bon niveau de pratique professionnel est aussi requis en plus d’un casier judiciaire et de quelques exigences. Il peut s’agir d’un certificat médical ou autre par exemple. Une sélection (pratique, écrit, oral) s’effectue au sein des organismes de formation. La formation dure à peu près 18 mois en alternance. Quatre examens et des épreuves orales sont prévus pour l’obtention de ce diplôme d’Etat professionnel. L’élaboration de bilans et la validation de toutes les unités de compétences sont également à prévoir. La décision finale revient au jury régional du ministère qui se réunit.

Quelles sont les spécialités et les mentions en BPJEPS ?

Les spécialités en BPJEPS sont animateur et éducateur sportif. Les mentions sont assez nombreuses : activités aquatiques, activités aquatiques et de la natation, activités de randonnées, activités du cyclisme. Les autorités délivrent des diplômes sur les activités de la forme, les activités du cirque, les activités gymniques, les activités CKDA en eau vive, en eau vive classe III ou en mer. Les activités équestres, les activités physiques pour tous, l’animation culturelle ou sociale font également partie des mentions disponibles. Les activités nautiques sont reparties en 8 BPJEPS. Les activités gymniques de la force et de la forme sont divisées en 2 BPJEPS. D’autres mentions concernent le sport collectif ou individuel. Il y a le basket-ball, la boxe, le char à voile, l’escrime, le golf, le hockey, le karaté, le judo, etc.

Comment se préparer pour la formation de BPJEPS ?

La première étape de la préparation est de savoir si la formation choisie est la plus appropriée au projet professionnel. Après cela, il faut connaitre si vous souhaitez présenter 1 ou 2 options. Puis, il suffit de choisir le centre de formation correspondant à vos attentes. Vient ensuite le téléchargement ou la demande des dossiers d’inscription. Lorsque cela est fait, il faut choisir les dates des TEP et se tester. L’organisation de la préparation doit se faire comme un athlète. Le moment de trouver un financement pour la formation précède celui pour trouver un contrat d’alternance ou de stage. Il faut continuer à scruter de façon régulière les nouveaux vidéos ou articles du blog pouvant être utiles. L’essentiel, c’est de faire tout pour ne pas être recalé et obtenir le diplôme.

Quels sont les principaux contenus de la formation en BPJEPS ?

Un éducateur doit avoir suivi plus de 1200 heures de modules théoriques et pratiques. L’anatomie, la biomécanique et la physiologie doivent y figurer. Il y a aussi l’organisation de l’entraînement, la technique d’éducation sportive et la méthodologie de projet. La formation concerne également la psychopédagogie et l’esprit sportif. Des cours de réglementation, de législation, de gestion, de promotion et de communication des APS y figurent. Un animateur socioculturel doit avoir appris la conception et la conduite d’un projet d’animation à long terme. L’élaboration d’un projet pédagogique et de plusieurs documents, l’analyse de la pratique font partie de sa formation. Il y a encore l’éducation populaire, la sociologie et d’autres thèmes importants dans les cours qu’il a suivies. Les apprentis doivent suivre un stage et peuvent avoir un tuteur en cas de besoin.

Quelles sont les capacités du titulaire de BPJEPS ?

La conduite d’une action éducative dans le domaine des activités physiques et sportives fait partie des capacités du titulaire de BPJEPS. Il y a aussi l’encadrement d’un public (personnes âgées, adultes, adolescentes, enfants, scolaires) dans tout lieu et dans toute structure. Avec la possession de ce brevet, la maitrise des techniques ou des outils des activités concernées est acquise. La mise en œuvre d’un projet d’animation qui s’inscrit dans le projet de la structure devient possible. La mobilisation des connaissances nécessaires pour la pratique des activités est aussi dans liste des capacités obtenues. Un éducateur sportif peut créer sa propre structure ou exercer à son compte en fonction des mentions choisit. Il est en mesure d’accompagner des pratiquants de niveaux différents : confirmés ou débutants. Ses compétences professionnelles sont très élargies : direction d’un ACM, animation et insertion…

Garde d’enfants : formations, profession, salaire
Comment faire un CAP petite enfance ?