Assistant en soins curatifs : formation et profession

En tant qu’assistant(e) en soins curatifs, vous aidez de diverses manières les personnes de tous âges souffrant de handicaps physiques, mentaux ou psychologiques à faire face à la vie quotidienne et les aidez ainsi à acquérir un peu plus d’autodétermination. Découvrez ce que vous apprenez en tant qu’infirmière praticienne en formation et à quoi ressemble la vie professionnelle quotidienne.

Formation d’assistant en soins curatifs : Exigences

La durée et les conditions d’admission à la formation d’assistant en soins curatifs ne sont pas réglementées de manière uniforme. Des informations détaillées sur les conditions d’admission, la durée de la formation, le contenu de la formation et les examens peuvent donc être obtenues auprès d’une école professionnelle de la région concerné ou, à défaut, auprès de l’association professionnelle des soins infirmiers de pédagogie curative.

Les candidats doivent avoir un diplôme de fin d’études secondaires comme condition préalable à l’admission à la formation. Un certificat médical ou un certificat de police peut également être exigé.

Outre ces exigences formelles, l’aptitude personnelle joue un rôle essentiel. En tant que futur assistant d’éducation à la guérison, il est important d’être particulièrement empathique, patient, communicatif, d’esprit d’équipe et responsable. En outre, il ne faut pas trop prendre à cœur les choses de la vie professionnelle quotidienne. Après tout, une distance professionnelle permet de se détendre du travail psychologiquement et physiquement exigeant d’assistant en soins curatifs.

Formation d’assistant en soins curatifs : Durée

En règle générale, la durée de la formation est d’un à deux ans si la formation est à temps plein. Dans la formation à temps partiel, la période de formation est portée à environ trois ans.

Formation d’assistant en soins curatifs : Sommaire

Le fait que la formation ait lieu principalement dans une école professionnelle ou que l’enseignement théorique et le travail pratique dans le cadre d’un stage alternent en permanence varie d’une région à l’autre.

Le contenu de la formation est étroitement lié à celui de la formation des infirmiers et infirmières en milieu curatif à l’échelle nationale, car il arrive qu’un infirmier ou une infirmière en milieu curatif travaille aux côtés de ces collègues. Ils comprennent des éléments issus des domaines de la biologie, de la chimie, de la communication, de l’anglais, de l’enseignement curatif, des soins infirmiers, de l’orthophonie, de la médecine, de la neurologie, de l’éducation/la formation, des soins infirmiers, de la psychiatrie, de la psychologie, du droit, des études sociales et de l’administration.

Toutefois, la formation est axée sur l’acquisition de compétences socio-pédagogiques et éducatives. C’est pourquoi les thèmes de l’activité physique et de l’éducation sportive, de l’éducation à la santé et à la créativité, de l’éducation musicale, de l’art, des jeux et de l’artisanat jouent un rôle important. Cependant, en tant que futur assistant en soins curatifs, il faut également s’informer sur la formation professionnelle, l’économie domestique et la gestion de la qualité.

La formation se termine par un examen. Après avoir réussi l’examen, rien ne vous empêche de travailler comme assistant en soins curatifs avec le titre d’assistant en soins curatifs agréé par l’État (HEP-H). Une qualification supplémentaire dans le cadre d’une formation complémentaire en tant qu’infirmière de soins curatifs est souvent la bienvenue.

Formation d’assistant en soins curatifs – Salaire

En général, aucun salaire n’est versé pendant la courte formation d’assistant en soins curatifs.

Profession Assistant de soins éducatifs curatifs – Tâches et activités

La tâche principale de l’infirmière en éducation curative est de soutenir l’infirmière en éducation curative dans son travail quotidien avec les personnes ayant besoin d’aide. Les activités qui font partie de la routine quotidienne dépendent du lieu de travail et des personnes dont on s’occupe.

En principe, on doit s’occuper de tous les groupes d’âge en tant qu’assistant en soins curatifs. Bien entendu, le type d’assistance requis diffère selon l’âge et le degré de déficience mentale, physique ou psychologique des protégés. Si, par exemple, on travaille avec des enfants, alors l’hygiène personnelle, les jeux et le divertissement ainsi que les activités artistiques et musicales qui favorisent le développement mental et social constituent une grande partie du travail. En revanche, si les protégés sont déjà adultes et vivent, par exemple, dans une colocation surveillée, on s’occupe des courses et de la cuisine ou on les accompagnons chez les médecins et les autorités.

Les compétences socio-pédagogiques et infirmières étant acquises au cours de la formation, on peut également travailler comme aide-soignant en éducation curative dans les soins gériatriques ou dans un hospice sous certaines conditions.

Comme les patients souffrant de handicaps mentaux, physiques ou psychologiques doivent parfois être soignés la nuit, le travail est effectué 24 heures sur 24. En tant que futur assistant d’éducation à la guérison, il faut donc être préparé au travail en équipe.

Le poste d’assistant en soins curatifs est indispensable et est considéré comme un avenir sûr, car la demande de spécialistes bien formés dans le domaine des soins infirmiers augmente et continuera à augmenter dans les années à venir.