Comment préparer ses documents de candidatures ?

Il faut faire attention aux documents de candidature. Après tout, des documents bricolés sans motivation donnent à l’entreprise une première impression de ce à quoi elle pourrait s’attendre : un employé dysfonctionnel ou simplement paresseux. C’est pourquoi vous devez faire preuve d’exactitude lorsque vous préparez vos documents de candidature. Ce n’est pas si difficile. Ce à quoi vous devez faire attention…

Documents de candidature : en quoi consistent-ils ?

Sans documents de candidature professionnelle, vos chances de trouver un emploi sont nulles. Vous devez donc faire preuve d’une grande prudence dans la constitution de votre dossier de candidature.

Et même s’ils n’obtiennent pas le poste, ce n’est en aucun cas un effort gaspillé. Car vous pourrez toujours utiliser les différents éléments pour d’autres applications.

Tout d’abord, la structure de base doit être en place. La structure classique de vos documents de candidature ressemble à ceci :

Cela dépend entièrement de votre carrière personnelle, de l’étendue de vos documents de candidature en fin de compte – selon qu’ils contiennent beaucoup ou peu de certificats, de lettres de recommandation ou d’échantillons de travail.

La lettre de motivation ne doit en aucun cas dépasser deux pages. L’entreprise peut aussi parfois avoir des exigences spécifiques – surtout si vous devez présenter votre demande à l’aide d’un formulaire en ligne.

Documents de candidature complets : qu’entend-on par là ?

En principe, les employeurs aiment indiquer dans les offres d’emploi qu’ils attendent de leurs candidats des dossiers de candidature complets.

Cela ne devrait pas vous inquiéter du tout. Si vous tenez compte de tous les éléments énumérés ci-dessus, vos documents sont complets. Et avec une demande en ligne, comme c’est l’usage de nos jours, vous n’avez même pas besoin de portefeuille. La page de garde est également facultative. En principe, les documents indispensables sont uniquement les lettres de motivation, les CV tabulaires, les certificats – et dans certains cas des échantillons de travail. Mais là aussi, l’indice : une entreprise qui veut voir des échantillons de travail le signale généralement à nouveau.

Alors pourquoi certaines entreprises insistent-elles sur le fait qu’elles veulent avoir des documents de candidature complets ? Tout simplement, ils veulent éviter les malentendus. Par exemple, le fait qu’en tant que candidat, vous pourriez d’abord rédiger une courte demande. Une candidature courte se compose uniquement d’une lettre de motivation et d’un CV et vise à sonder à l’avance l’intérêt de l’autre partie. Cependant, la référence aux documents de candidature complets indique clairement : Non, une candidature courte n’est pas suffisante dans ce cas.

En principe, la note indique donc que les candidats doivent également joindre des certificats et des preuves de leurs qualifications en plus de leur lettre de candidature et de leur CV. Il serait extrêmement fastidieux pour les entreprises de téléphoner et d’envoyer des courriels aux candidats par la suite.

Documents de candidature : Quels sont les éléments à présenter ?

À quoi ressemblent les différents éléments des documents de candidature ? Le saut de carrière leur montre :

Lettre d’accompagnement

Le responsable des ressources humaines verra d’abord la lettre de motivation lorsqu’il examinera votre dossier de candidature. Puis il ou elle tournera la page pour parcourir d’abord le CV. Le CV contient les faits les plus importants vous concernant, il est prioritaire.

Mais cela ne veut pas dire que la lettre de motivation n’est pas importante. Au contraire, elle doit exprimer clairement votre motivation. Il doit montrer votre intégration dans l’entreprise. Si l’expérience professionnelle est également bonne, vous êtes un candidat idéal pour le poste.

Veuillez noter : La lettre de motivation ne doit pas dépasser une page. Dans certains cas, il peut comporter deux pages, mais en aucun cas plus d’une page. Si vous avez besoin de trois pages ou plus pour votre lettre de motivation, vous devrez prouver que vous ne savez pas bien résumer et distinguer l’important du peu important.

Le texte de la lettre est classiquement composé de quatre parties :

Une introduction qui est passionnante, qui suscite la curiosité et qui éveille l’intérêt.

Une section principale qui utilise des exemples pour illustrer vos qualifications pour le poste annoncé.

Une référence de l’entreprise qui indique clairement à l’employeur potentiel pourquoi il bénéficierait de vous en tant que salarié.

Une dernière phrase pour vous remercier et pour souligner votre anticipation d’une éventuelle rencontre.

Page de couverture

Non, vous ne devez pas nécessairement créer une page de couverture. Vos documents de candidature sont complets même sans page de garde. Mais vous pouvez l’inclure dans vos documents de candidature. Une page de couverture est visuellement attrayante et donne un aperçu des informations les plus importantes. Cela peut faciliter la tâche du destinataire. Un point en plus !

Si vous décidez d’utiliser une page de couverture, donnez-lui un titre clair, par exemple « documents de candidature » ou « candidature ». Il est suivi de votre nom et de vos coordonnées, d’une photo de candidature, du poste auquel vous postulez et d’un bref résumé du contenu des autres documents.

Curriculum vitae

Le curriculum vitae est l’élément le plus important de votre dossier de candidature. Sans un CV convaincant, vous n’obtiendrez pas – ou seulement dans des cas très exceptionnels – le poste. Cela se traduit par le fait qu’un recruteur lit généralement le CV en premier et en dernier avant de prendre une décision à votre sujet.

De nos jours, le CV tabulaire est une pratique courante, qui contient une présentation claire de votre carrière et des qualifications, expériences et compétences acquises.

Il suffit généralement d’examiner rapidement votre CV pour déterminer si vous possédez les compétences nécessaires pour l’emploi. Surtout lorsqu’il y a beaucoup de concurrents. Logiquement, un CV moins convaincant ne vous donnera une chance que si les concurrents ne sont pas aussi nombreux – voire inexistants. Dans le monde réel, cela signifie que les grandes entreprises ne vous inviteront pas sans un CV de qualité, les petites entreprises sont plus susceptibles de le faire. Ici, l’offre et la demande sont décisives.

Votre CV doit donc non seulement être convaincant en termes de contenu, mais surtout être clairement structuré et bien présenté. Essayez de mettre en évidence les compétences qui sont importantes pour l’entreprise et le poste en question. Laissez de côté les compétences qui ne sont pas pertinentes pour l’emploi.

Les passe-temps et les intérêts ont également leur place, mais seulement s’ils ont un lien avec l’entreprise ou la profession.

Troisième partie

La même chose s’applique à la troisième page qu’à la page de couverture : c’est un objet agréable à avoir. Vous pouvez donner une troisième page à vos documents de candidature, mais vous n’êtes pas obligé de le faire.

En principe, vous ne devriez créer une troisième page que si vous avez quelque chose de vraiment nouveau à y dire. Vous pouvez vous épargner la peine de reformuler simplement votre lettre de motivation ou votre CV.

L’option la plus populaire consiste à placer sur la troisième page une lettre de motivation ou un court profil du candidat. La lettre de motivation doit expliquer pourquoi vous avez postulé exactement pour ce poste. Cela peut être utile si ce point ne s’intègre plus complètement dans la lettre de motivation.

Dans un bref profil, vous énumérez toutes les informations importantes vous concernant de manière claire et concise. Éducation, compétences, concentration, objectifs. Cela peut servir d’aide supplémentaire à la prise de décision pour le responsable des ressources humaines – à votre avantage, espérons-le.

Mais là encore, seulement si tous les points ne sont pas déjà reflétés dans votre CV tabulaire. Pas de licenciements, mais des (nouveaux) points forts !

Annexes

Sans pièces jointes, votre dossier de candidature n’est pas complet. Sauf si, en raison de votre âge ou de votre parcours, vous n’avez aucune qualification ou expérience professionnelle (décrochage scolaire, par exemple). Si vous n’avez pas de certificats ou d’échantillons de travail, vous ne pouvez pas les inclure dans vos documents de candidature.

Pour tous les autres : sélectionnez les pièces jointes qui sont pertinentes pour l’emploi. Il s’agit tout d’abord des certificats de l’école, de l’université ou de l’entreprise de formation. En outre, on y trouve des références professionnelles d’anciens employeurs, des certificats de stage et des preuves de stage, des certificats de formation continue et de perfectionnement et des preuves de compétences linguistiques.

Les références professionnelles sont particulièrement importantes. Ils montrent à quel point vos anciens employeurs étaient satisfaits de vous. Il ne peut y avoir de critère plus important pour une entreprise. Si vous avez dans votre tiroir une référence de travail avec une très mauvaise note, vous pouvez aussi la laisser discrètement tomber sous la table.

D’autre part, les certificats manquants sont toujours interprétés négativement, car c’est exactement ce qu’on dit d’eux : Que vous avez quelque chose à cacher. Vous devez donc peser le pour et le contre de ce qui vous est le plus utile ou le plus nuisible.

En outre, vous pouvez également être sélectif. La connaissance de l’espagnol est particulièrement intéressante si vous postulez à un emploi dans une entreprise internationale. Dans ce cas, veuillez joindre le certificat du cours de langue !

Vous pouvez toutefois ne pas le faire si vous postulez à un emploi dans une menuiserie de Saxe-Anhalt. Comment cet employeur bénéficie-t-il de votre connaissance de l’espagnol ? Probablement aucun.

À moins que l’entreprise n’ait engagé un apprenti directement d’Espagne pour combler ses lacunes. L’espagnol serait alors un argument de poids de votre côté. Vous pourriez être une sorte de mentor et de personne de référence dans l’entreprise pour le jeune Espagnol.

Les investissements qui ont du sens dépendent toujours des conditions générales.

Postes vacants

Le bon vieux dossier de candidature en papier est largement obsolète. Aujourd’hui, les candidatures en ligne sont la méthode de choix. Cela signifie que vous devez maintenant envoyer vos documents de candidature à votre employeur préféré via Internet.

Cela peut entraîner des erreurs qui n’étaient pas possibles auparavant avec le dossier papier. D’autres, en revanche, deviennent impossibles – les oreilles de chien par exemple. Une distinction fondamentale est faite entre les demandes par courrier électronique et celles qui utilisent un formulaire en ligne.

L’avantage de ce dernier est que le formulaire vous dit exactement ce qu’il attend de vous – quelles pièces jointes, quels documents et quelles preuves. Si, en revanche, vous envoyez votre candidature par courrier électronique, il vous suffit de respecter les directives ci-dessus.

Vous compilez donc vos documents de candidature sur l’ordinateur et – c’est important – vous les combinez finalement en un seul document PDF. Personne ne veut ouvrir cinq ou dix pièces jointes différentes – c’est encombrant ! Mais en même temps, veillez à ne pas surcharger le PDF. Le PDF accompagnant les documents de candidature ne doit pas dépasser cinq ou dix mégaoctets.

Documents de candidature en ligne : 3 conseils pour la recherche passive

Et il y a une autre possibilité : présentez vos documents de candidature en ligne ! Vous pourriez vous en servir pour attirer vous-même les entreprises sur votre piste. Pour la recherche passive, vous pouvez utiliser les options suivantes :

Page d’accueil de la candidature

Il s’agit d’un site web que vous créez vous-même et que vous remplissez avec vos données. Vous pouvez ajouter des exemples de votre travail et de votre CV et l’enrichir de vos intérêts personnels. Qu’il s’humanise ! Il est essentiel que vous incluiez le domaine dans votre demande. Idéalement, la page apparaîtra sur la première page de la liste des résultats lorsque vous effectuez une recherche sur Google. Ainsi, si un employeur potentiel recherche votre nom sur Google, il tombera directement sur la page d’accueil de votre candidature – et sera, espérons-le, impressionné.

Profil des médias sociaux

Les réseaux de carrière tels que Xing et Linkedin se transforment également de plus en plus en bases de données de candidats professionnels. D’une part, votre profil standard est déjà similaire à un CV et montre à un client potentiel les stations les plus importantes. Mais vous pouvez adopter une approche encore plus professionnelle et saisir des données supplémentaires – échantillons de travail ou demandes de salaire. Pour certains services, vous devez établir un profil premium payant. Vous décidez vous-même si cela en vaut la peine. Si vous êtes actuellement à la recherche d’un emploi, l’investissement pourrait être rentable.

Base de données des candidatures

Dans les différentes bourses de l’emploi sur Internet, vous pouvez trouver en un clin d’œil les emplois qui pourraient vous convenir grâce à une recherche simple. En outre, vous pouvez également télécharger les documents de candidature d’autres fournisseurs et les mettre directement à la disposition des entreprises.

Art-thérapeute : formation, profession et carrière
Garde d’enfants : formations, profession, salaire