En quoi consiste le métier de coach ?

métier de coach

Si un jour quelqu’un vous dit qu’il ne voit pas l’intérêt de faire appel à un coach, ne l’écoutez pas. C’est certainement qu’il se sait pas exactement en quoi consiste le processus de coaching. Ou bien il ne réalise pas qu’il est toujours possible d’évoluer et d’apprendre des autres. Cela s’applique même aux individus les plus talentueux  qui ont déjà obtenu de grands résultats dans leur vie personnelle et professionnelle. Donc, si vous envisagez de faire appel aux services d’un coach, nous vous suggérons de sauter le pas, car vous n’avez rien à y perdre.

Qu’est-ce que c’est qu’un coach ?

Si vous avez commencé à lire ce texte parce que votre intention est devenir thérapeute, vous êtes également au bon endroit. Dans ce guide complet, nous vous détaillons tout ce que vous devez savoir pour entrer dans l’univers du coaching, que ce soit pour exercer le métier du coach ou profiter de ses services.

En anglais, le mot « coach » signifie « entraîneur ». Le verbe « coacher » signifie former, enseigner ou préparer. Le rôle du coach est avant tout de conduire une formation qui prépare la personne coachée à obtenir de meilleurs résultats. Cette formation n’est pas seulement empirique, elle va bien au-delà des stratégies de motivation bon marché. Des techniques scientifiquement prouvées comme l’hypnose ou la PNL sont appliquées pour aider la personne coachée à surmonter les obstacles, les peurs et les insécurités.

Pour atteindre ce résultat, l’un des outils du coach est l’organisation : diviser un objectif à long terme en petits objectifs et en tâches à court terme. C’est le meilleur type de motivation que l’on puisse attendre, la conscience qu’il est possible d’atteindre l’objectif fixé et les mesures pratiques à prendre pour y parvenir. C’est pourquoi une solide formation en hypnose par exemple est si importante pour devenir un coach. Pour accéder à ce métier, le futur thérapeute apprendra des enseignants qui ont déjà appliqué ces méthodologies du coaching et qui savent donc mieux que quiconque quelles sont leurs possibilités et leurs limites. Un autre point différenciant un coach est son attitude positive, un facteur de soutien et de motivation qui assure plus d’enthousiasme à la personne coachée pour faire sa part et poursuivre ses objectifs.

Quel est le métier d’un coach professionnel ?

Le coaching s’effectue à partir de rencontres entre le coach et son client. Les réunions peuvent se faire en face à face ou via Skype (ou une autre plateforme de vidéoconférence qui permet des rencontres entre deux personnes éloignées). Les détails tels que la durée et la périodicité des séances sont flexibles, en fonction des besoins et des disponibilités du professionnel et de son client. Mais elles durent généralement de 50 à 90 minutes et ont lieu toutes les semaines ou tous les quinze jours.

La première session commence par une présentation du coach, qui parle de son expérience, de son parcours et de sa méthode de travail, en restant ouvert à d’éventuels doutes. Ensuite, vient le temps de la rencontre avec le client au cours d’un entretien qui vise à clarifier l’objectif dans le cadre du processus de coaching. Puis, l’accent est mis sur le profil de l’individu coaché, le coach cherchant à en savoir plus sur ses compétences, ses valeurs et ses comportements. L’étape suivante consiste à lancer un plan d’action, en proposant des tâches que la personne devra accomplir d’ici la prochaine session.

Les réunions suivantes commencent également par une discussion du coach sur la proposition de session, tandis que le coaché partage ses impressions sur l’apprentissage qu’il a eu jusqu’à présent. Bien entendu, il s’agit d’un modèle de base et un coach, tout au long de son parcours, peut développer sa propre méthode ou même adapter sa façon de travailler aux besoins et aux exigences du client. Mais, en général, les séances de coaching ne sont pas très éloignées de ce format.

Quels sont les principaux outils et techniques de coaching ?

Le coaching consiste en l’application de méthodes que le coach a apprises au cours de sa formation. Ce fait est important pour que vous compreniez que le coach n’est pas seulement un professionnel qui a réussi et qui a décidé de transmettre ses connaissances. Parce que partager ses compétence dans son activité professionnelle ne fait pas d’une personne un bon coach. Il faut être prêt à enseigner. Qui n’a jamais eu, à l’école ou à l’université, un professeur qui avait indéniablement beaucoup de connaissances, mais ne savait pas comment les transmettre ? La coach pourra appliquer, par exemple, les techniques suivantes :

La visualisation : Lorsque le coaché est très timide et plein de blocages, le coach lui demande de créer un film mental avec sa situation actuelle, en se concentrant sur ce qu’il veut changer. Dans la séquence, il devrait penser au même scénario, mais avec les changements souhaités ayant eu lieu. Après cet exercice, la personne coachée doit s’engager dans des actions pour que cette transformation se produise réellement.

Le jeu de rôles : Le jeu de rôles est plus efficace que la visualisation parce qu’il est plus concret. La personne coachée répète un discours ou un dialogue qui devrait avoir lieu dans le futur (comme une réunion d’affaires ou un entretien) avec son coach, en se comportant comme s’il était face à face avec les participants qui seront impliqués. Le coach évaluera la performance, en l’aidant à trouver les points positifs et négatifs, en améliorant son comportement.

Le lâcher prise : C’est une technique qui apprend à la personne coachée à regarder un événement sous un autre angle, en essayant de trouver le côté positif de l’événement. Au lieu de regretter quelque chose qui n’a apparemment pas fonctionné, il souligne que cela aurait pu être encore pire et révèle les possibilités d’apprentissage que la situation offrait.

La pratique fait partie de l’idée de psychologie positive, un pilier important du coaching. Il est important de noter que nous avons résumé la signification des techniques ci-dessus de manière assez simplifiée. Elles doivent être menées par un coach qualifié, ayant reçu la formation appropriée pour appliquer correctement ces outils et en tirer le meilleur parti.

Qui peut bénéficier d’un coaching ?

-Coaching familial

L’objectif de l’accompagnement familial est d’améliorer les relations entre chacun et de faire en sorte que la personne coachée apprenne à écouter ses proches et à prévenir les conflits. Ceux qui passent par ce processus sauront beaucoup mieux gérer les crises familiales, en appliquant les connaissances acquises pour éviter que les liens ne se rompent et en restant à l’écoute de l’autre.

-Coaching relationnel

Le coaching relationnel présente certaines similitudes avec le coaching familial, mais il est axé sur la relation entre deux individus, par exemple une équipe ou un couple. Il est fréquent qu’une relation prometteuse ou durable se termine du jour au lendemain pour des raisons insignifiantes, à cause d’une incapacité à faire face à la difficulté qui s’est installée. C’est là qu’intervient le coach, qui guidera son client (ou le couple) à faire face et surmonter les moments de crise.

-Coaching sportif

Ceux qui veulent pratiquer un sport de haut niveau ont besoin de beaucoup d’efforts et de dévouement pour s’entraîner et s’améliorer de plus en plus. Même si l’activité sportive n’est que récréative, le travail d’un entraîneur sportif peut être très utile. Avec l’aide de l’entraîneur, l’athlète, amateur ou professionnel, apprend à mieux se connaître et à lever les obstacles pouvant entraver sa motivation dans la pratique.

-Coaching nutritionnel

Nous sommes ce que nous mangeons. Il ne s’agit pas seulement de notre poids, mais la qualité de vie en général est directement liée à la nourriture que nous mangeons. Le coaching nutritionnel aide la personne coachée à avoir une relation plus harmonieuse avec la nourriture. Le professionnel de ce domaine peut également guider les clients ayant des demandes spécifiques, comme les femmes enceintes et les personnes atteintes de diabète.

-Coaching sur l’intelligence émotionnelle

Apprendre à gérer ses émotions est l’un des principaux défis dans la vie personnelle de chacun. Avec le coaching sur l’intelligence émotionnelle, la personne coachée améliore sa maîtrise de soi, sa concentration, sa motivation et sa qualité relationnelle. Tout cela grâce à des techniques scientifiquement prouvées comme la PNL ou l’hypnose, permettant de contourner les situations émotionnelles instables.

-Coaching intégral

Le coaching intégral est un vaste processus impliquant le passé, le présent et l’avenir. En soi, le coach aide le client à découvrir et à ouvrir des chemins vers de nouvelles possibilités et perspectives dans sa vie. C’est le processus idéal pour ceux qui ne sont pas satisfaits de la façon dont les choses se passent et qui ne trouvent pas de raison spécifique — mais un ensemble de raisons — à cette insatisfaction.

-Coaching d’entreprise

Si le coaching de vie améliore les caractéristiques personnelles, ce qui se traduit par de meilleures performances au travail, le coaching d’entreprise, également appelé « business coaching », se concentre sur des compétences plus spécifiques dans la vie professionnelle. Comme dans la catégorie précédente, le processus peut être générique ou spécifique. Un employé qui débute dans sa carrière a généralement plus de doutes, de blocages et d’insécurités. Dans ce cas, le coach axera sa méthode dans des techniques de connaissance de soi. D’autre part, il y a des professionnels plus sûrs et plus expérimentés qui cherchent également à être encadrés, mais pour perfectionner leurs compétences. Lorsque c’est le cas, il utilise des techniques qui aident la personne coachée à évoluer vers les objectifs spécifiques qu’elle tente d’atteindre.

-Coaching de carrière

Vous ne voulez pas stagner dans votre carrière ? Vous aimez être en constante évolution, avec de nouveaux défis, perspectives et opportunités ? Alors il ne sert à rien de rester immobile. Le coaching de carrière est là pour vous aider à planifier un meilleur avenir professionnel à partir d’actions concrètes menées dans le présent. Il est utile pour ceux qui veulent créer leur propre entreprise, développer leurs compétences professionnelles ou même faire une reconversion.

-Coaching de Leadership

Connaissez-vous la différence entre un patron et un leader ? Le patron commande, ordonne, impose, tandis que le leader inspire, provoque une motivation naturelle chez ses subordonnés. Le coaching de leadership vise à développer les compétences qui font d’un manager un grand leader, en agissant sur des aspects fondamentaux : le développement de ces compétences est un gage de plus grande satisfaction et de productivité des salariés de l’entreprise.

Comment choisir un coach ?

Si vous envisagez de faire appel à un service de coaching et que vous souhaitez trouver un bon professionnel pour vous accompagner, quels critères devez-vous prendre en compte ?

Tout d’abord, essayez de filtrer les options qui répondent le mieux à votre objectif personnel. Quelles que soient la spécialité et votre motivation à rechercher un accompagnement, ne manquez jamais de tenir compte de la formation du professionnel. Si le coach n’a pas une solide certification en matière de coaching, vous risquez de ne pas avancer aussi vite que vous l’espériez. Rappelez-vous l’exemple dont nous avons parlé précédemment, celui du professeur qui a accumulé beaucoup de connaissances, mais qui manque de didactique pour les transmettre. C’est dans les cours de coaching que les professionnels apprennent les meilleures techniques pour assurer une réelle évolution de leurs clients.

L’étape suivante consiste à rechercher des références clients. Et pour cela, rien de mieux que le bouche à oreilles. Parlez de votre démarche à vos proches qui sauront peut être vous conseiller un professionnel.. La recherche de textes et de vidéos publiés sur son site web et sur les réseaux sociaux permet également de se faire une idée de ses capacités. Enfin, prévoyez une conversation non contraignante avec le professionnel et voyez si le courant passe bien avec lui. Il est important que le coach et son client parlent la même langue, ou du moins qu’ils comprennent parfaitement les idées et les intentions de l’autre.

Comment devenir un coach professionnel ?

La première étape pour pouvoir exercer le métier de coach est de suivre une formation de coaching. Car c’est là que le professionnel apprend à conduire les séances et à appliquer toutes les techniques utilisées pour guider l’évolution de la personne coachée. Mais bien sûr, le coach devra développer un marketing personnel et créer un réseau de contacts qui lui garantiront toujours de nouveaux clients. Cela peut prendre du temps, il faut donc être patient. Il est également possible de commencer son activité de coach en continuant son emploi principal, pour assurer une transition de carrière progressive.

Pour devenir un coach, ce n’est pas seulement le CV qui compte, les qualités d’écoute et d’empathie sont importantes. Il n’est pas nécessaire d’avoir un diplôme universitaire ou de posséder une expérience dans certaines fonctions et certains domaines. Le coach doit avoir de l’empathie, être à l’écoute et avoir une éthique totale.